Vous envisagez d’investir dans un convecteur mural pour affronter ce prochain hiver ? C’est parfait ! Cela reste un choix judicieux. Bien évidemment, cet appareil reste connu pour produire rapidement une excellente qualité de chaleur. Aussi, celle-ci est répartie de manière uniforme à travers toute la pièce où l’appareil est situé. Si vous souhaitez le mettre en place vous-même, sachez que cela n’a rien de difficile. Il suffit de disposer les matériels requis et d’avoir un minimum notion en bricolage. Découvrez ainsi sur cet article toutes les étapes nécessaires pour bien installer un convecteur mural.

Les matériels nécessaires

Un bon bricoleur se qualifie non seulement par son talent, mais également par la qualité de ses équipements. Avant de vous lancer dans le projet d’installation de votre convecteur mural, rassurez donc que vous disposiez tous les matériels requis. Voici les équipements dont vous aurez besoin :

  • D’une perceuse
  • De forets
  • De chevilles et de vis afin d’assurer la fixation de l’appareil de chauffage
  • D’un niveau à bulle pour la vérification de l’alignement du radiateur
  • Et d’un tournevis à manche isolant. Celui-ci peut être remplacé par une visseuse électrique

Étape 1 : Choisir l’emplacement de votre futur convecteur mural

Il est tout naturel de définir à l’avance l’emplacement de votre convecteur mural. C’est d’ailleurs un point à ne pas négliger. En général, cet appareil de chauffage se place dans la partie la plus froide de la pièce. L’installer sous une fenêtre ou contre un mur extérieur reste donc une excellente idée. Il doit se trouver à minimum 15 cm du sol et être espacé d’au moins 5 cm du mur.

Toutefois, nous vous recommandons de prendre en considération la répartition de la chaleur dans la salle. Notez qu’il est important de lui laisser un volume pour qu’il puisse diffuser une bonne qualité de chaleur. Tenez également compte des règles de sécurité pour définir l’emplacement de votre radiateur. Conservez 1 m de distance avec tous points d’eau si vous le souhaitez dans votre salle de bain. Concernant les chambres à coucher, évitez de ne pas le mettre trop près du lit.

Étape 2 : installer le convecteur mural

La pose de l’appareil commence par le marquage de la position des pattes de fixations. À l’aide d’une perceuse, faites des trous pour y placer des chevilles. Ces dernières seront utiles pour bien tenir en place les vis qui elles-mêmes se destinent à fixer préalablement les pattes de fixation. Pensez à toujours vérifier si les fixations sont correctement alignées par le biais du niveau à bulle. Vous pouvez par la suite installer votre convecteur sur les fixations. Sachez que l’appareil doit normalement glisser tout seul. Il se maintient également grâce à son propre poids.

Étape 3 : effectuer les branchements électriques

Une fois que votre convecteur mural est parfaitement installé, vous pouvez passer à l’étape suivante qui est de réaliser les branchements électriques. Avant tout travail, il est toujours nécessaire de couper l’alimentation électrique centrale afin d’éviter tout risque d’accident. Vous n’avez ensuite qu’à ouvrir la boite de raccordement et de raccorder les fils en bien respectant les couleurs. Vous pouvez les tenir en place à l’aide de dominos.